Un mandat d’arrêt international aux trousses de Wade fils

mandat d-arrat international contre karim wadeBuzzdakar.com : Le quotidien l’Observateur dans sa livraison du jour fait état d’un mandat d’arrêt international contre Karim Wade. Le bruit qui accompagne la traque des biens mal acquis depuis l’avènement de la nouvelle alternance n’a toujours pas abouti à quelque chose de concret. Les auditions ont été agitées, entrainant un défilé incessant de personnalités de l’ancien régime.

Les personnes concernées par ces auditions sont informées par une certaine presse avant même leur convocation et aussitôt sorties des bureaux de la gendarmerie les procès verbaux sont également partout dans la presse.

Pourquoi cette super médiatisation? Les sénégalais sont toujours sur leur faim et ont envie de savoir où sont planqués leurs bien et par qui.

Pour auditionner Karim Wade, il suffirait juste de lui envoyer une convocation pour qu’il y défère. Il a déclaré haut et fort qu’il répondra aux autorités judiciaires à chaque fois qu’elles le souhaiteront. Nous n’avons pas besoin de toute cette agitation à chaque fois que l’Etat souhaite faire oublier un évènement important ou à chaque fois que les choses tardent à bouger et qu’il veuille endormir les populations en les occupants autrement.

Le peuple souhaite être édifié et le plus rapidement possible. Cet argent planqué quelque part dans le globe, « des milliers de milliards » selon les nouvelles autorités doit faire l’objet d’une enquête sérieuse, rapide sans partie pris et doit être rapatrié le plus tôt possible pour faire décoller ce pays aujourd’hui à genou.

Karim Wade n’est que l’arbre qui cache la foret, toutes les personnes impliquées doivent être entendues sans considération aucune. Ce qui s’est passé en 2000 ne doit pas se répéter en 2012, l’Etat ne doit protéger personne sous prétexte que cette dernière vienne de transhumer avec dans ses bagages toute sa base politique. Tous les nouveaux riches de l’alternance doivent rendre compte et même ceux qui sont aujourd’hui les tenants du pouvoir.

K.M.D

Publicités