Ils ne seront pas à l’Assemblée nationale

Une assemblée sans Pape Diop et Mamadou Seck

Assemblée nationale du Sénégal

 Buzzdakar.com : « L’installation de la nouvelle Assemblée nationale issue des législatives du 01 juillet 2012 se fera sans Pape Diop et Mamadou Seck. Les deuxième et troisième personnalités de l’Etat, sous le règne d’Abdoulaye Wade, respectivement présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale, ont décidé de ne pas siéger comme députés« , renseigne le quotidien SudOnline.

Principaux leaders de la coalition Bokk Gis Gis, un mouvement « fractionnaire » du Parti démocratique sénégalais qui avait décroché 04 sièges dans la nouvelle Assemblée nationale, Pape Diop et Mamadou Seck se plient à leur engagement pris au moment des investitures de ne pas occuper leurs postes de député.

Selon Abdou Fall, directeur de campagne de la coalition Bokk Gis Gis par ailleurs ancien ministre de la Santé, « Cette décision permettra l’entrée à l’hémicycle des inscrits suivant sur la liste nationale de la Coalition Bokk Gis Gis ». Une liste qui « était la seule à avoir élaboré un contrat de législature intitulé « Pour un renouveau législatif « et présentant les grandes lignes de son programme de réformes pour les années à venir », a fait remarquer Abdou Fall.

Pape Diop, tête de liste nationale de Bokk Gis Gis aux législatives, et Mamadou Seck, troisième candidat inscrit sur ladite liste, en respect de la loi sur la parité, devront en principe être remplacés par Abdoulaye Baldé, le maire de Ziguinchor, et Me Alioune Abatalib Guèye, ancien coordonnateur, au premier tour de la présidentielle, du comité électoral Pds de Saint-Louis, très proche d’Ousmane Masseck Ndiaye, président du Conseil économique et social et membre de Bokk Gis Gis.

Publicités