APRES LA DEFAITE DE GRIS BORDEAUX, L’ECURIE FASS AU BORD DE L’IMPLOSION

ils ont quitté l'écurie fass

Les lutteurs qui ont quitté l’écurie fass

L’écurie de Fass est-elle guettée par le syndrome de Buul Falé et Ndakaaru ? La 6e défaite de Gris Bordeaux contre Modou Lô, dimanche, sur décision arbitrale, et la mise à l’écart de certains membres de l’écurie, comme Moussa Gningue (préparateur physique) et Balla Diouf (lutteur), dans la préparation de ce combat, pourraient marquer faire imploser la plus ancienne des écoles de lutte sénégalaise, et la création d’une nouvelle :  »L’écurie de Médina ».

Fass, la peur de perdre Gris

Loin des engouements, des décors et de l’ambiance d’avant-combat affichés à la veille du choc, Fass à la mine triste, hier. Au quartier de Hlm Fass, les rues, d’habitudes si animées, sont redevenues calmes au lendemain du combat perdu par Gris Bordeaux devant Modou Lô. Et les esprits sont toujours chauffés après l’issue controversée du duel. Au cœur des discussions, l’avenir de l’écurie Fass et les responsabilités dans l’échec du  »Tigre » de Fass. »La raison de la défaite de Gris est à Fass même », maugrée Ahmed Diallo, tee-shirt à l’effigie de son lutteur déchu, entourés de ses amis. Plus en verve que son ami, la copine de Ahmed ne mâche pas ses mots et accable les dirigeants :  »Gris a un mauvais entourage.

Moussa Gningue est un traître, c’est notre ennemi numéro 1 ». De l’autre côté, à Fass Delorme, les questions et les craintes sont les mêmes. »Gris ne peut pas quitter Fass, on n’a vécu pire que ça mais, Fass est resté toujours Fass », tente de convaincre le jeune Abdoulaye Wone qui reconnaît néanmoins que la situation est grave en ce moment. Tous indexent Mbaye Guèye, Moussa Gningue et Tapha Guèye dont la voiture a été caillassée le soir de la défaite de son successeur au trône de l’écurie.  »Mbaye Guèye est dépassé par la lutte, il ne doit plus conseiller Gris ; Tapha Guèye est un escroc, un lâche qui ne fait que les éloges de Balla Gaye 2 au lieu d’aider Gris », déclarent-ils. Plus alarmiste, le Ahmed Diallo lâche :  »Fass va imploser et Gris Bordeaux va créer une écurie à Médina ».

Médina prête à accueillir son enfant prodige

Même ton colérique à la Médina, autre fief de Gris Bordeaux.  »Gris est un enfant de la Médina, si les dirigeants de Fass ne peuvent pas le garder ou l’aider à monter au sommet, qu’ils nous rendent notre fils qu’on leur avait confié », réclame pour sa part Modou Mané Diagne, habitant de la Rue 19 à la Médina où se trouve la maison familiale de Ibrahima Ndione alias  »Gris Bordeaux ». A en croire Modou, Médina  »n’exclut pas une implosion, car tous les ingrédients sont réunis. Il y a déjà Fass Benno avec Riche Niang ».À la rue 31×22, nos interlocuteurs se montrent cependant plus modérés au sujet de l’avenir de Fass et du  »sorcier » Moussa Gningue. Moussa Ndiaye, ami d’enfance du lutteur, exhorte Moussa Gningue  »à revenir pour aider Gris Bordeaux ». Quant à Soulèye, il croit toujours à l’unité de l’écurie.  »Ce n’est pas possible de voir naître une écurie à la Médina. Quoi qu’il arrive, Fass restera solide », affirme le Médinois.

Source : EnquetePlus

Publicités