[Contre l’Élection Miss Diongama] Abibatou Ndiaye de la FAFS : «Une femme de 40 ans qui participe à ce genre de concours renseigne sur le manque de pudeur, noté un peu partout»

Sur cette liste de réactions négatives sur le retour de ce concours «Miss Diongoma», il y a aussi les «féministes» qui se sont exprimées et n’apprécient guère cette «valorisation» de la femme dévalorisante.
«En tant que Sénégalaise et femme qui croit en ses valeurs traditionnelles, ‘Miss Diongoma’ me dérange et je ne l’apprécie et ni ne l’approuve», explique Abibatou Ndiaye, de la Fédération des associations féminines du Sénégal (Fafs).
Cette féministe, dans l’âme, croit que la femme peut être montrée sous d’autre forme, «enseignante, médecin ou encore une brave mère de famille, malgré la pauvreté». «Au lieu de ça, on nous montre le parcours d’une femme à qui on donne de l’argent pour mettre toutes ses formes à nu», lance cette membre de la Fafs.
Abibatou Ndiaye assimile, d’ailleurs, cela à «une exploitation de l’homme par l’homme». «Exposer la femme avec sa beauté et ses rondeurs, alors que ces choses doivent se faire en intimité, n’est pas normal. Et une femme de 40 ans qui participe à ce genre de concours renseigne sur le manque de pudeur, noté un peu partout».
Aminatou AHNE (Stagiaire)
Le Populaire

 

Publicités