Arrestation de Me Ousmane Ngom : N’est-il pas victime de son dicton « Force restera à la loi »?

[Buzz Dakar] : L’ancien ministre de l’Intérieur Me Ousmane Ngom serait victime de son dicton « Force restera à la loi« . Son arrestation serait le fruit de ses recommadations pendant ses années de majesté.

On se rappelle de ses actes audacieux : la privation du droit à l’information après avoir accusé Sud Fm, la répression policière sur les marches du FSS en 2007 et du M23 en 2012, l’autorisation de port d’arme accordée aux Thiantacounes, sa sortie orgueilleuse après la mort de l’étudiant Mamadou Diop entre autres.

Il semble que Me s’est fait rattraper par son passé exécrable. Déjà, sa syncope en dit long sur sa capacité de supporter tant des souffrances, dont il aurait fait vivre bon nombre d’opposants du régime de Wade. Mais bon, comment disait-il, « Force restera à la loi« . A suivre!

Publicités