« Affaire du film de partouze à Grand Yoff  » : les diffuseurs risquent 6 mois avec sursis

L’affaire du film de partouze qui faisait buzz à Dakar va connaitre son épilogue. Les filles ont été blanchies par le tribunal soutenant qu’il s’agissait d’un jeu entre filles dans la mesure où la scène s’est déroulé dans une chambre close. Heureusement pour elles!

Par contre, les 5 diffuseurs de la vidéo sur la toile d’Internet risquent gros. Le tribunal régional de Dakar a demandé 6 mois avec sursis à l’encontre de ces jeunes. Une condamnation qui pourrait s’alourdir d’ici la fin du procès. Le procès est renvoyé jusqu’au 19 juin.

 

Publicités