Issa Hayatou, président de la CAF se rappelle du duel Bocandé-Yekini à la CAN 1992 à Dakar

deux joueurs africains décédés dans la même semaine

Issa Hayatou, le président de la Confédération Africaine de Football (CAF),  a rappelé les souvenirs de Jules François Bocandé, lors de la CAN 1992 au Sénégal, avec Rashidi Yekini, l’attaquant nigérian décédé la semaine dernière.

« Je me souviens encore du duel qui avait opposé les deux hommes, Yekini et Bocandé, lors du match d’ouverture de la CAN 1992 à Dakar », souligne le président de la CAF dans un communiqué publié sur le site officiel de l’instance dirigeante du football africain.

« Les Nigérians avaient marqué les premiers, mais Bocandé avait offert l’égalisation aux siens avant que le Sénégal n’encaisse le but de la défaite en fin de match. »

« les jours se suivent et continuent d’apporter à la famille du football africain leur lot de mauvaises nouvelles. Hier, c’était le Nigérian Rashidi Yekini qui nous quittait de manière inattendue. Aujourd’hui, c’est le Sénégalais Jules-François Bocandé qui disparaît brutalement », regrette Issa Hayatou.

« En ces moments de profonde tristesse je tiens, en mon nom propre, en celui du Comité exécutif de la CAF et de tous les amoureux du football en Afrique, à adresser à la Fédération sénégalaise de football et à tous les Lions et leurs supporteurs nos condoléances les plus attristées’’, indique le président de la CAF, dans le communiqué.

‘ »Je me souviens parfaitement de ce joueur qui était un attaquant plein de fougue et d’orgueil, toujours capable de perforer les défenses les plus hermétiques », se rappelle t-il.

Publicités